Rencontre Vigneron….Le Château Mourgues du Grès arrive en Bretagne !

Venez à la rencontre de la famille Collard pour découvrir ou redécouvrir leurs cuvées pleines de finesse et de justesse : Galets Dorés, Galets Rosés, Galets Rouges, Terre d’Argence …du plaisir pour toutes et tous dans les trois couleurs

La qualité, l’originalité des vins du Château Mourgues du Grès et la régularité des millésimes sont régulièrement reconnues par la presse nationale et étrangère.

Retrouvez-nous le vendredi 22 sept de 16h à 19h30 au Cellier Vitréen & le samedi 23 sept de 10h à 18h00 au Cellier Fougerais

Nous vous attendons nombreux !

APPELLATION COSTIÈRES DE NiMES


D’origine romaine, le vignoble des Costières de Nîmes est l’un des plus anciens d’Europe, il est à la jonction de l’Occitanie et de la Provence. Les vins des Costières de Nîmes sont appréciés des Grecs puis des Romains, servis aux Papes d’Avignon puis exportés dès le XVIe siècle. Géographiquement dans le Languedoc-Roussillon mais plus rattaché par ses caractéristiques aux Côtes du Rhône, les Costières de Nîmes s’étendent de cette ville jusqu’aux berges du Rhône. Le terroir couvre aujourd’hui 24 communes et s’étend sur 25.000 hectares de collines et plateaux entre 20 et 100 mètres d’altitude dont la moitié seule est plantée.

L’encépagement pour les rouges et les rosés se compose de Carignan, de Grenache, de Mourvèdre, de Syrah et de Cinsault. Dans les blancs, les cépages principaux sont le Grenache blanc, la Marsanne, la Roussanne, la Clairette, le Bourboulenc, le Maccabeu et le Rolle. Les plus beaux crus des Costières de Nîmes viennent sans doute du Château Mourgues du Grès et du Château Mas Neuf.

Le climat Méditerranéen avec influences maritimes est caractérisé par 3 composantes : le soleil avec plus de 250 jours d’ensoleillement par an, des pluies concentrées sur un nombre réduit de journées et le Mistral qui souffle et assainit le vignoble. Grâce aux nappes phréatiques, les ceps de vignes évitent la sécheresse estivale. Le terroir des vins Costières de Nîmes, plus vaste terrasse villafranchienne d’Europe, est constitué de galets. Cette couche de plusieurs mètres emmagasine la chaleur du soleil et la restitue durant la nuit, comme à Châteauneuf-du-Pape. Mais contrairement à ce brûlant voisin, la masse chaude formée par les galets renforce ici l’effet de convection des brises thermiques. En effet dès le milieu d’après-midi, les entrées marines fraîches qui traversent la Petite Camargue rencontrent la masse chaude des galets en remontant le long des Costières, créant ainsi une véritable aspiration d’air. L’effet tempérant de ces brises renforce les amplitudes thermiques entre le jour et la nuit, ce qui est reconnu pour préserver la fraîcheur et la pureté du fruit des vins. Ces différents éléments produisent des raisins à fort potentiel et forte teneur en sucre.